FILMS ET VIDEOS A L'EPOQUE D'INTERNET : EVOLUTIONS ET CONTRAINTES

Le développement de l'Internet commercial au début des années 2000 a profondément changé le rapport du public à la consommation de médias. L'accroissement du haut débit et de solutions comme la VOD (Videos on demand) permettent la personnalisation individuelle des programmes ainsi que le partage de données, un élément indispensable et caractéristique de l'ère numérique moderne.

PIONNIERS DU WEB

L'apparition de nouvelles pratiques sur le web s'est accompagnée d'une démarche marketing visant à structurer progressivement la demande autour des réseaux sociaux et autres plateformes de partage. Au départ, de simples sites de partage vidéos tels Youtube ou Apple.com deviennent des « modèles exportables » vers d'autres médias comme Facebook ou Twitter, et empruntent à leur tour des fonctionnalités de ces médias sociaux comme les commentaires et les chaînes d'abonnement. C'est le modèle de type « broadcast » (diffusion de contenu à l'ensemble des machines d'un réseau numérique) qui a été retenu pour la diffusion de vidéos en haut débit, suite à l'explosion des services haut-débit proposés aux particuliers au début des années 2000. Le principe consiste à communiquer, à partir d'un terminal informatique, avec un serveur distant pour télécharger des films ou des séries télévisées. A ce titre, L'ITunes Store d'Apple est l'un des faits numériques parmi les plus marquants en termes de diffusion de vidéos, de films et de podcasts, ces fichiers vidéos mobiles dédiés au web 2.0.

POLÉMIQUE SUR ITUNES REPLAY

Avec le lancement de l'ICloud dès 2009, la possibilité est donnée pour un utilisateur d'Apple de récupérer des fichiers multimédias sur d'autres périphériques Apple connectés. Le support informatique est relégué au rang de simple terminal, les vidéos étant synchronisées directement sur les serveurs d'ICloud. Reste une fonctionnalité étudiée par Apple et qui se heurte à certaines difficultés légales : la possibilité de visualiser du contenu « streaming » plusieurs fois, d'un système à l'autre via la solution AppleTV. En effet, les droits de diffusion électronique demeurent la propriété de la chaîne HBO aux Etats-Unis, qui dispose d'une période d'exclusivité auprès de 3 grands studios de production.

S’abonner à la newsletter

Restez à jour

Vidéos les plus vues